Stavelot ou la modernité de l'histoire
Posté le 25/01/2013.

Sans entrer dans un débat philosophique sur le sujet, disons de suite que la vieille ville de Stavelot en Belgique, avec son ancienne abbaye fondée en l'an 648 par Saint-Remacle, moine limousin, donne une formidable leçon sur la manière dont les pierres, les vestiges et le souvenir d'un haut lieu de rayonnement spirituel et politique, peuvent transcender une ville, une région, et lui donner un dynamisme certain porté par l'histoire et la culture. En effet, s'il est parfois assez difficile de mobiliser l'intérêt et l'attention sur une ancienne abbaye, force est de constater que ce centre culturel est aujourd'hui remarquable, captivant à visiter et agencé comme le plus moderne des musées. Comme le Musée International des Hussards à Tarbes, c'est un véritable bonheur de voir ainsi l'histoire scénarisée et mise en scène avec toutes les techniques de la pensée, de l'image et du son. Une pure merveille ! Le bourgmestre de Stavelot en est très fier et explique combien l'histoire et la culture sont pour sa ville, un puissant facteur de développement. Cela ne sent pas la naphtaline, cela vit et anime une région avec de multiples associations de chanteurs, de musiciens, de troupes de théâtre, etc... Les Chanteurs Pyrénéens de Tarbes ont élargi leur audience par la découverte de cette ville de 7 000 habitants, si riche de valeurs et de patrimoine, conquise par les concerts des voix des Pyrénées certes, dont le séjour a été favorisé par le sens de l'accueil et l'amitié belge wallonne, particulièrement francophile. Si l'on ajoute à cela, la tradition du laetare, traditionnelle liesse populaire de 3 jours depuis 500 ans, avec ses cortèges carnavalesques animés par les Blancs Moussis, personnages mystérieux, tout de blanc vêtus, affublés d'un long nez rouge, qui vont et viennent, grognent, sautent, lancent des tonnes de confettis (qu'ils fabriquent) sur la ville et taquinent les spectateurs avec leurs vessies de porc, c'est aussi l'expression d'une identité culturelle, héritage où se donnent et se reçoivent les valeurs universelles qui fondent le bonheur humain. Encore une fois, c'est un important levier économique et touristique pour la ville. A côté, le célèbre circuit automobile de Spa-Francorchamps, mondialement connu, toujours sur le territoire de Stavelot, complète les atouts du territoire, avec toutes les activités et retombées qu'il génère autour. Amateurs de chants, certes, mais aussi de découvertes culturelles, les Chanteurs Pyrénéens ont aussi été sensibles au musée consacré à Guillaume Appolinaire, un de nos grands auteurs du début du XXème siècle, qui a séjourné à Stavelot. L'agencement technique du musée est aussi remarquable, avec ces panneaux mobiles livresques, suspendus comme les ex-voto de la basilique Notre-Dame de la Garde à Marseille ! Nous avons beaucoup de choses à apprendre de nos amis belges.

La vie est riche depuis quelques années pour les Chanteurs Pyrénéens de Tarbes et l'année 2012 le fut aussi. Et s'ils avaient rendez-vous aussi avec l'histoire en 2013 ou 2014 ? Suivez donc cette histoire sur www.chanteurs-pyreneens.fr. Elle appelle la modernité.

 

 


 


Les 5 dernières actualités :

2017 : NOËL DES ORPHEONS TARBES-LOURDES le 18/11/2017.
Concerts de Noël 2017 le 30/10/2017.
TOLOSA OTXOTEA, l'excellence de la polyphonie basque le 18/07/2017.
Europe en marche ? le 03/07/2017.
Fraternité le 14/05/2017.

 
Réalisation axyneT