Le chant des langues régionales
Posté le 08/04/2019.

La vie des langues régionales, historiquement présentes et parlées sur le territoire, peut-être depuis plus longtemps que le français langue commune, n'est pas un long fleuve tranquille. Si nous savons et que le français est la langue officielle de la France et des français, nous apprécions que les langues régionales aient été constitutionnellement reconnues en 2008, comme appartenant au patrimoine de la France. Cette consécration est allée droit au cœur des basques, bretons, corses, occitans, qui y ont vu une consolidation de leurs racines ancestrales qu'ils aiment cultiver, sans pour autant dénier ce qui nous rassemble dans la République : le français. Pour autant, la France n'a pas encore ratifié la Charte européenne des langues régionales et ne le pourra pas pour des raisons juridiques, car cette charte reconnaît aux locuteurs concernés des droits spécifiques qui s'opposent aux principes d’indivisibilité de la République, d’égalité devant la loi, d’unicité du peuple français et d’usage officiel de la langue française.

Néanmoins, les langues et cultures régionales appartenant au patrimoine de la France, leur enseignement est favorisé prioritairement dans les régions où elles sont en usage et il n'est que grand temps, car le nombre d'adultes ayant reçu de leurs parents une langue autre que le français, tend à diminuer fortement, et ces adultes-là transmettent de moins en moins à leurs enfants.

Bref, on peut sonner le tocsin pour sauver les langues régionales dans l'enseignement, la pratique, etc... et le chant pyrénéen peut y contribuer modestement. Si nous chantons inlassablement depuis des lustres notre région, notre gascon, un des dialectes de l'occitan, nous avons récemment souscrit positivement à une initiative originale et méritante de professeurs de musique, d'histoire et d'occitan, du collège du Val d'Arros à Tournay, de créer un Atelier de découverte des langues régionales par le chant, qui s’est ponctué par un concert commun, autour de chants caractéristiques ou emblématiques, appris ensemble, en langue basque, bretonne, catalane, corse et occitane, le vendredi 19 avril 2019, en l'Eglise de Bordes (65).

Il y en avait de la joie et de l’enthousiasme à Bordes, avec près de 100 choristes sur scène, dont 55 collégiens des classes de 6ème à la 4ème, se produisant, avec les Chanteurs Pyrénéens de Tarbes, devant leurs familles rassemblées et de très nombreux spectateurs, séduits par la vitalité qui se dégageait de la soirée qui s’est poursuivie au rythme soutenu de la musique du groupe Parpalhon, dans un bal gascon où les anciens n’en revenaient pas de voir autant de jeunes pratiquants, manifestement ravis de ces échanges et activités intergénérationnelles. Bref, une soirée de communion et de cohésion sociale comme on en souhaite beaucoup, facilitée avec bienveillance par le Maire de Bordes que l’on remercie pour la gracieuse mise à dispositions des locaux !

Puisse ce modeste exemple contribuer à l'intérêt de la vie et de la pratique des langues régionales dont l'enseignement existe encore un peu (ici l'occitan)... mais doit faire face à la rationalité du temps ambiant qui en réduit progressivement les moyens.

Haut les cœurs, pour sauver les langues régionales ! 

Photo : Suzy Noguès
 


Les 5 dernières actualités :

Eté 2019 le 15/07/2019.
Notre-Dame de Paris le 16/04/2019.
L'espoir du printemps le 20/03/2019.
Prodiges andorrans le 07/01/2019.
Choeurs d'enfants, coeurs de Noël le 02/12/2018.

 
Réalisation axyneT