Chemins de concerts
Posté le 29/01/2011.

Le livre d’or du site Internet en témoigne : chaleureux sont les messages d’après-concerts de la part des spectateurs qui tiennent à exprimer leurs sentiments spontanés. Leur lecture donne aux choristes une intense satisfaction qui prolonge l’ambiance et les échanges des concerts, pour ne pas interrompre la magie qui se crée par la musique et le chant à chaque rencontre. 

De ce point de vue, l’année 2010 aura été riche d’émotions et de sensations pour les Chanteurs Pyrénéens de Tarbes. Lors de l’assemblée générale annuelle, le Président Bernard Simon a notamment retracé les évènements saillants qui ont été pour le groupe, le concert au Zénith de Pau, l’ouverture de Tarba en canta, festival de polyphonies cher à Pascal Caumont, les déplacements à Altenkirchen (Allemagne), à Hourtin dans le Médoc, l’hommage à Jean Ferrat à Orthez et les concerts de Noël. Ces derniers ont ponctué l’année d’un très grand succès populaire avec un millier de spectateurs au total, à Camalès, Tarbes (Cathédrale) et Saint-Lary, conquis par le concert thématique proposé, enregistré sur un nouveau CD. Devant ces résultats, un sentiment de plénitude a envahi les cœurs, d’autant plus que le nouveau site Internet, très riche et diversifié, se révèle un puissant outil de communication pour la notoriété et la boutique en ligne. Heureux, sont les Chanteurs Pyrénéens. 

Le bonheur est fragile et se construit tous les jours, par l’attention, le travail et l’innovation. Etre Chanteur Pyrénéen, c’est chanter les chemins des Pyrénées, mais c’est aussi la découverte d’autres horizons et se confronter ou participer aux réalités de la scène des acteurs et chanteurs contemporains. Le chef de chœur, Bernard Noguès, permet ces multiples dimensions comme autant de défis, d’explorations de la connaissance et d’enrichissement individuel et collectif. A cet égard, l’association des Chanteurs Pyrénéens au spectacle de Jonathan Capdevielle (Adishatz) dans la programmation de la scène nationale du Parvis en ce début d’année 2011, est révélateur de la place du groupe à Tarbes d’une part, et de sa capacité à tempérer les chocs de la modernité par un enracinement reconnu dans le terroir, d’autre part. 

L’année 2011 s’annonce sous les meilleurs auspices avec déjà la programmation de 17 concerts sur la trentaine habituelle de prestations. Ainsi, les sollicitations ne faiblissent pas, voire augmentent, d’où une certaine sélectivité dans les engagements. Il est probable que le groupe développera les concerts thématiques et introduira des nouveautés scéniques dans ses concerts, dans le souci d’une évolution continue et d’une adaptation aux souhaits des spectateurs. La scène, la culture et même la tradition, ne sont pas et ne doivent pas en effet être figées dans un répertoire ou un registre particulier, car les portes de la création sont toujours ouvertes et sont infinies. C’est l’essence même de l’évolution culturelle qui créera de nouvelles traditions et les Chanteurs Pyrénéens d’aujourd’hui s’inscrivent dans cette orientation. 

 Bonne année 2011 à tous les internautes, dans l’attente des rencontres des chemins de concerts. 


Les 5 dernières actualités :

TOLOSA OTXOTEA, l'excellence de la polyphonie basque le 18/07/2017.
Europe en marche ? le 03/07/2017.
Fraternité le 14/05/2017.
Nous perdons l'un des nôtres : Bernard CAMLONG le 04/03/2017.
Un concert n'est jamais futile le 28/12/2016.

 
Réalisation axyneT