Au bonheur du chant
Posté le 17/09/2011.

D'après Bossuet, l'origine du chant remonte à l'enfance même du monde. Nous nous interrogeons parfois sur les mystères du chant, tant sur le plan technique que sur l'émotion ou les sentiments qu'il provoque ou véhicule. Il est possible que beaucoup de chanteurs ne s'en rendent pas compte, mais il en est d'autres qui en sont pleinement conscients et vivent intensément ces moments.

Le chant est avant tout une production de sons à partir de l'air qui fait vibrer les cordes vocales, mais sous cette apparente simplicité, l'expression du chant fait appel à de multiples ressources du corps humain, à travers la respiration, les muscles, la posture et le cerveau qui gère l'ensemble et module l'interprétation sur des portées musicales, sachant que la qualité de l'oreille qui n'est pas donnée à tous par la nature, fait la différence entre les hommes qui ont donné au chant de multiples couleurs.

Sans être exhaustif, du chant banal au chant plus évolué d'opérette, d'opéra, ou bien au chant de soldat qui célèbre, entraîne ou galvanise, c'est l'expression de toutes les intentions que l'on entend. Quel est donc le mystère qui fait que suivant le chanteur, sa performance, le lieu de concert, l'attention des spectateurs, il se passe ou non, modérément ou intensément, une communication particulière, une communion qui engendre jusqu'à l'émotion ?

Il doit y avoir des explications techniques, des phénomènes de résonances acoustiques, mais nous savons parce que nous le vivons comme groupe de concert, que cette complexe alchimie incertaine est fragile, mais quel bonheur de l'atteindre ! Dans le même esprit, à côté des secrets du chant, la magie des mots de la présentation des concerts suscite les mêmes interrogations. C'est banal de dire un mot, de présenter un chant, mais quel est donc ce phénomène qui fait que suivant les mots, le vocabulaire, l'intonation, cela provoque soit l'indifférence, l'écoute polie, soit l'extrême attention, l'attente de la musique des mots qui parlent, touchent, font voyager, réfléchir ou transportent vers ailleurs ?

Quand nous réalisons que nous pouvons jouer de nos voix et de nos mots comme des instruments de musique, le chant rejoint l'art de la scène avec une palette infinie d'inspiration et de création. C'est la raison pour laquelle, un groupe de chanteurs qui souhaite vivre ces divers moments, ne doit pas se cantonner au même genre d'expression, sauf à limiter ses possibilités. Certes, on ne peut s'exprimer avec succès dans tous les registres, mais il est permis à chacun de trouver ce qui convient le mieux, son propre rayonnement, selon les capacités techniques réunies.

Les Chanteurs Pyrénéens de Tarbes s'inscrivent dans cette démarche en proposant aux spectateurs un répertoire varié de chants traditionnels ou contemporains, d'extraits d'airs classiques, de chants de soldats aussi. Le choeur vit alors plusieurs vies et les mystères du chant lui permettent de connaître parfois des moments de concerts exceptionnels où l'ensemble de la prestation proposée provoque l'attention, l'écoute extrême, l'émotion et la communion intense, ponctuée par des encouragements sincères et chaleureux.

Pour vivre les moments de ce bonheur du chant, les Chanteurs Pyrénéens de Tarbes vous attendent dans leurs concerts !  


Les 5 dernières actualités :

TOLOSA OTXOTEA, l'excellence de la polyphonie basque le 18/07/2017.
Europe en marche ? le 03/07/2017.
Fraternité le 14/05/2017.
Nous perdons l'un des nôtres : Bernard CAMLONG le 04/03/2017.
Un concert n'est jamais futile le 28/12/2016.

 
Réalisation axyneT